Vous avez l'impression de faire une formation accélérée de maître chanteur, vous vous sentez légèrement névrosé depuis que vous essayez de faire manger des légumes à vos enfants ?

Ne paniquez pas. C'est normal. Le légume n'a pas la côte auprès des enfants. Pour autant, ne rendez pas votre tablier! 

Qui a dit qu'un jus d'orange avec de la pulpe n'était pas un vrai jus d'orange ?

Ce matin, vous vous êtes levée de bonne heure, bien décidée à concocter un petit-déjeuner sain à vos enfants et préparer une salade de carottes et de lentilles corail pour leur lunchbox. Matin prometteur mais voilà que votre fille boude car ses copines auront toutes des chips pour leur pique-nique et le petit dernier vient de recracher tout son jus d'orange juste avant de partir pour l'école car la pulpe, ce n'est pas vraiment de l'orange!

Plutôt que de céder à l'appel des chips et des goûters en boîte, voici comment enlever une tache de jus d’orange des vêtements et quelques astuces pour que vos enfants découvrent les joies d'une alimentation saine et variée.

legumes

1) Un légume à la fois

On respecte les conseils des pédiatres en matière de diversification alimentaire. En général, il s'agit de ne pas commencer à introduire d'autre aliment que le lait avant l'âge de 6 mois. A partir de 6 mois, on privilégie les légumes frais aux petits pots, toujours cuits à la vapeur, jamais crus, et sans adjonction de sel. On pense à n'introduire qu'un légume à la fois dans la vie de bébé. Une cuillère à la fois, jour après jour, habituera ses papilles. Vous pouvez aussi vous rendre sur cette page pour plus de conseils sur l’alimentation de vos enfants entre 6 mois et 3 ans.

2) Cuisiner des légumes ? Un jeu d'enfant !

Prendre en main, laver, équeuter, couper... Les enfants aiment jouer avec tout ce qu'ils voient. Tant mieux. Les légumes passeront ainsi du stade d'ennemis publics numéro 1 à de sympathiques et curieux personnages comestibles si vous transformez les préparatifs du repas du soir en jeu de société où les enfants découvriront les joies de la cuisine.

3) Des recettes inédites

Vous pouvez d'ailleurs laisser vos enfants inventer leurs propres recettes, même si l'idée d'agrémenter un brocoli vapeur de chocolat râpé vous fait frémir. Les enfants ont besoin d'expérimenter pour mieux appréhender de nouvelles choses.

A vous de les aiguiller sans en avoir l'air vers des associations plus heureuses en plaçant au centre de la table un bol de parmesan râpé, une petite bouteille d'huile de noisette, un petit pot de fromage frais...

4) With a little help from my friends...

Beurre, sel, ketchup... sont bien souvent les ennemis des mamans qui désirent cuisiner sainement pour leurs enfants mais laissez les commencer à apprivoiser le goût du chou-fleur en leur permettant de le tremper dans une sauce alléchante, préparez le en gratin sans lésiner sur le gruyère et la béchamel ou panez vos patates douces pour qu'elles deviennent les nouvelles meilleures amies de vos bouts de choux. Il sera bien temps de rectifier le tir une fois que certains plats commenceront à trouver grâce à leurs yeux! :D :D

5) Tout commence au jardin

Dis, maman, comment on fait les bébés ?

Pour ceux qui pensent encore qu'ils naissent dans les choux ;) profitez des joies du jardinage pour faire découvrir la naissance d'un légume à vos enfants. Si vous ne pouvez leur offrir un petit coin de jardin, emmenez les au marché pour qu'ils puissent visualiser, sentir, toucher les légumes et s'émerveiller de leurs associations de couleurs!!

Oui, l'appétit vient aussi parfois en contemplant. Bien souvent en jouant!

N’oubliez pas que les habitudes les plus ancrées se font à l’enfance et que tous vos efforts en tant que parents, permettront à votre enfant d’apprécier les légumes durant toute sa vie !